Le château de Den Burch sous sa forme la plus ancienne connue, en 1580: une tour au bord de la motte qui a subsisté.
(remerciements à Jurgen van der Kooij)
.

Le château disparu de Den Burch

Le château de Den Burch est un ancien château à motte. La motte qui nous reste se trouve à Rijswijk (Hollande Méridionale), dans l'actuelle propriété de « Den Burch ».

La fondation du château

Personne ne sait quand le château de Den Burch fut fondé. Le seigneur de Den Burch le plus ancien qu'on connaisse, Jean van der Burch, est mentionné en 1285. En 1307, le château était aux mains de son petit-fils Simon Simonsz van der Burch. Comme Jean, Simon tenait le château en fief des sires de Wassenaar.

On ne sait pas à quoi le château ressemblait à l'époque.

Exil

La motte fait aujourd'hui encore 2 mètres de haut.
.

En 1345, les rivalités entre les Hameçons et les Cabillauds commencèrent. Le comte Guillaume IV de Hollande était mort alors qu'il faisait la guerre aux Frisons. Et comme il n'avait pas laissé d'enfant, sa sœur Marguerite de Bavière entendait bien lui succéder. Mais les exigences financières de Marguerite étaient trop lourdes pour le comté, si bien que certains nobles poussèrent son fils Guillaume à prendre le pouvoir. C'est ainsi que le conflit éclata entre les partisans de Marguerite de Bavière (les Hameçons) et ceux de son fils Guillaume (les Cabillauds).

A partir de 1351, les Cabillaud gagnaient du terrain en Hollande et en Zélande, si bien que plusieurs grandes familles de Hameçons durent s'exiler. Jean van der Burch (1351-1371), qui habitait le château à l'époque, dut s'exiler lui aussi. Est-ce que le château fut alors aussi attaqué et abîmé?

En 1354, Marguerite et Guillaume se réconcilièrent et les nobles Hameçons revinrent d'exil. Les sires de Den Burch se réconcilièrent eux aussi avec les comtes de Hollande, car le seigneur suivant Jean van der Burch (1368-1407) devint bailli et surintendant des digues de Rijnland et de Woerden, et on le rencontre dans la période 1390-1391 aussi dans l'entourage du comte.

La tour se trouvait de ce côté de la motte.
.

Les guerres bourguignonnes

Le château resta le domaine de la famille Van der Burch jusqu'à la fin du 15ème siècle. A cette époque, le château était aux mains de Jean (!) van der Burch. On sait de lui qu'il participa aux guerres que faisait le comte de Hollande d'alors: Charles le Téméraire.

Jean van der Burch survécut aux guerres bourguignonnes. Il devint cependant le dernier sire de Den Burch de sa famille: en effet en 1484, il vendit le château à son cousin Pieter Suys, bailli de Grijsenoort.

La disparition du château

La famille Suys fut longtemps propriétaire du château. Comme les anciens seigneurs de Den Burch, la famille Suys occupait des postes importants. Ainsi, Cornelis Suys jr. (1514-1580) fut bailli de Rijswijk, membre et président de la Cour de Hollande. A son époque éclata la guerre de 80 ans (1568-1648), si bien que le château fut alors peut-être de nouveau endommagé.

Cornelis Suys jr. décéda en 1580. Sur l'ordre de ses nombreux héritiers, une carte de ses possessions à Rijswijk fut établie (voir carte ci-dessous), afin de pouvoir procéder au partage de l'héritage. Cette carte nous montre le château sous sa forme la plus ancienne connue. Le château consistait en une grosse tour rectangulaire entourée des douves circulaires que nous connaissons encore aujourd'hui. Etrangement, la tour se trouvait au bord de la motte et non en son milieu. Cette tour n'était donc peut-être qu'une tour d'entrée, alors que les autres bâtiments avaient déjà disparu? Personne ne le sait.

Le château de Den Burch en 1580, détail d'une carte de Jan Potter van der Loo.
(remerciements à Jurgen van der Kooij)
.

Mais cette tour n'allait pas subsister bien longtemps. Den Burch revint en 1580 en héritage à la fille de Cornelis, Marguerite, après quoi le château revint du fait de son mariage à la famille Van der Duyn. Cette famille fit démolir la tour. On ne sait pas bien quand cette destruction eut lieu. Mais quand le colonel de cavalerie Nicolas van der Duyn se résolut à vendre Den Burch en 1693, la tour avait en tout cas disparu. Une carte datant de 1712 montre encore les douves circulaires, mais plus aucune trace de la vieille tour.

Archéologie

En 1965, des amateurs firent des fouilles archéologiques sur la motte. C'est alors que quelques restes de murs furent retrouvés. Ces fouilles, comme les recherches plus récentes, n'ont malheureusement pas encore apporté beaucoup de clarté sur les bâtiments d'origine. Heureusement, la municipalité de Rijswijk continue de faire des recherches quand l'occasion se présente.

Aujourd'hui

Le parc autour de la motte n'est malheureusement pas ouvert au public.



Den Burch

Julialaantje 24

Rijswijk



[Menu principal]

Texte: Mathieu Fannee

Je remercie:
- l'archéologue Hans Koot de la municipalité de Rijswijk pour avoir bien voulu répondre mes questions sur Den Burch,
- la fondation « Nederlandse kastelenstichting » pour m'avoir envoyé des informations tirées du kastelenlexicon sur Den Burch.

Bibliographie:

Janse, A. (2001). Ridderschap in Holland, portret van een adellijke elite in de late Middeleeuwen, Adelsgeschiedenis 1, Uitgeverij Verloren, p.148, 302, 411, 430, 435, 442;

Stöver, Jos et al (2000). Kastelen en buitenplaatsen in Zuid-Holland, Walburg Pers, Zutphen, p.274-279;

Programmaboekje van de excursie van de Kastelenstichting Holland en Zeeland in Rijswijk op 9 april 2011, p.1-2;

Illustrations:
(le château en 1580) carte de Jan Potter van der Loo datant de 1580, ainsi que la peinture basée sur cette carte (remerciements à Jurgen van der Kooij);
(photos de la motte) Mathieu Fannee;